ActualitésFinances

Transparence sur le Fonds Covid: Le ministère publie un rapport sans aucun détail

L'État a livré des informations concernant le fonds Covid. Des détails importants manquent encore dans le rapport présenté selon les organisations de la société civile.

Qui sont les donateurs nationaux? Quelles dépenses ont été payées par les Ressources propres du pays? Qui sont les adjudicataires des marchés publics et comment ont-ils été attribués? Ce sont autant de questions auxquelles le rapport provisoire publié par le ministère des Finances (MEF) sur les financements négociés et à négocier en réponse à la pandémie du Coronavirus ne répond pas. C’est la réaction des organisations de la société civile après la lecture du document. D’après les explications, ce département dirigé par Richard Andriamandranto s’est contenté de dresser des listes mais n’a donné aucun détail qui sont pourtant capital pour la transparence.

Les organisations de la société civile continuent ainsi de réclamer l’application du décret portant la création du fonds covid19 avec la publication des programmes d’emploi et des rapports. “L’application de ce décret permettra de répondre aux besoins de transparence et de constater si les fonds considérés sont bien exhaustifs”, explique Hony Radert du Collectif des citoyens et des organisations citoyennes (CCOC).

Néanmoins, le CCOC estime que c’est un bon début puisque c’est l’occasion pour ce département de donner des indications sur l’origine des financements et l’affectation de ces fonds.Il est, par exemple, indiqué dans ce rapport qu’une enveloppe de 671 millions de dollars est dédiée pour le fonds Covid, dont 186 millions de dollars déjà décaissés et 263 millions de dollars encore en cours de négociation. Le tableau présente également les partenaires financiers, l’objet du financement, le montant et l’affectation du fonds. “Ce qui est un bon début, en termes de transparence”, se réjouit-elle, en soulignant cependant que “des efforts doivent encore être entrepris”.

Outre le CCOC, plusieurs personnalités dont des politiciens issus de camps divers ont déjà réclamé à ce que les chiffres liés à l’utilisation des aides allouées à la lutte contre l’épidémie de Covid-19 soient publiés au nom de la transparence. C’est sans doute pour calmer les esprits que le gouvernement a ainsi décidé de publier ce rapport qui semble encore être loin de répondre aux attentes de la société civile en matière de transparence.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page